C’est le Pérou !

Après la route de la mort, retour à La Paz pour un peu de détente et de ravitaillement avant de partir vers le Pérou en passant par Désaguadero.

Tout le monde nous déconseillait de passer la frontière par cette ville. Donc nous sommes passés par là ! 🙂 Bien entendu, nous avions pris en compte les avis, mais comme la seule autre issue se situait à Copacabana (Lac Titicaca) que nous avions déjà vu, nous avions envie de voir comment c’était ailleurs…

Nous voilà donc repartis sur les routes, tout d’abord pour sortir de La Paz, chose pas forcément évidente mais pas non plus trop compliquée. Le dénivelé était important (600m environ) mais relativement constant dans l’effort. La route était large et nous n’avions pas de problème de place ni de sécurité.

Arrivés en haut de La Paz par la route N°3, nous avions atteint la ville de EL ALTO et le plateau à 3600m; nous prenions ensuite à droite, sur la route N°1 en direction du Pérou. Une nuit passée à la sortie de El Alto, puis une seconde après Tihuanacu pour enfin rejoindre Désaguadero et passer du côté Péruvien.

Rien d’interressant à Desaguadéro, voire même un sentiment bizarre d’insécurité… Seuls « gringos » au milieu des frontaliers, nous étions vite repérés… Une fois les papiers en règle, nous sortions de cette ville frontalière sans regrets.

Nous avons donc tout le temps longé le lac Titicaca avec pour objectif de rejoindre Puno et y faire quelques provisions, prendre une nuit d’hôtel, une douche et profiter d’internet rapide !

Après une nuit passée au delà de Désaguadéro (juste après Zepita) et une autre un peu avant Ilave sur la route 3S, nous arrivions à Puno dans un super hôtel rien que pour nous, pas cher et tout confort ! La ville n’avait rien d’extraordinaire mais nous avons eu la joie de faire un bon petit resto qui changeait enfin du « pollo / papas fritas » bolivien… la douche n’était pas un luxe après ces 4-5 jours de vélo et camping sauvage.

Voici donc les photos prises sur ces routes le long du lac Titicaca, de La Paz à Puno.